Test produits moto PRONET2R

Essai des produits de nettoyage
" PRONET2R "


Essai des produits de nettoyage
" PRONET2R "

Dans un souci d'honnêteté et ayant toujours donné un droit de réponse à tous les acteurs de nos essais, vous trouverez en bleu la réaction à notre essai de Julien Auclair.

Lors du dernier salon moto à la porte de Versailles, j'ai rencontré au hasard des allées Julien Auclair qui me parle de ses produits et me propose de faire l'essai de deux produits de sa gamme : le nettoyant moto qui permet le nettoyage de l'intégralité de la moto, fait briller, lustre et laisse un film protecteur sur la moto, mais aussi son nettoyant et dégraissant pour jantes qui enlève efficacement les taches, saletés, graisses, dépôts. Là je reste sur mes gardes, car dans les produits de nettoyage, on nous aura tout promis, du produit miracle aux lingettes électrostatiques qui repoussent les poussières, mais bien souvent ces produits se sont montrés décevants à l'usage.

Pour ce produit, j'ai fait l'essai avec mon scooter qui n'a pas vu un produit de nettoyage depuis février 2013. J'ai opéré l'essai sans apriori car pour moi les tout en un ne remplacent pas un bon nettoyage à l'eau.

Notre essai ne prétend pas afficher une vérité valant parole d'évangile, tant les appréciations entre les uns et les autres sur le nettoyage de leur moto peuvent varier. Je n’ai pas la même maniaquerie sur mon scooter au niveau propreté que par rapport à ma Tazminator, car quand vous roulez l'hiver, vous seriez tous les jours à laver votre machine et passeriez des nuits l'estomac noué sachant qu'elle est crade. J'avoue que je suis aux extrêmes entre motard CRADO avec mon scooter et MANIAQUE avec ma Tazminator.

Tazminator

Quand je vais sur le site je note qu'il est annoncé que les produits PRONET2R s'inscrivent dans une démarche le développement durable et dans la protection de l'environnement. Il est aussi indiqué que ces produits bénéficient de l'Eco Label LSE car ils répondent à des critères stricts concernant l'impact sur l'environnement :

• Réduction de l'utilisation de l'eau
• Limitation des déchets
• Protection de la couche d'ozone
• Protection des sols

Sur ces deux points je ne me prononcerai pas car je ne les ai pas testé en laboratoire, mais pour ce qui est du volet écolo, certes un lavage liquide impose une consommation d'eau, mais cette eau est aujourd'hui traitée en station d'épuration avant d'être réinjectée dans le circuit de consommation courante, d'autant plus que les stations de lavage modernes disposent de plus en plus de leur propre système de récupération et de décantation, sous la contrainte de normes environnementales de plus en plus sévères. Il suffit simplement de procéder méthodiquement et à petit jet, de manière à économiser les volumes d'eau, tout en sachant que le plus économique en la matière est effectivement le bon vieux tandem sceau-éponge, avec un rinçage au tuyau d'arrosage (basse pression bien entendu).

Mais il est à noter qu'elles contiennent des substances pétrochimiques comme l'immense majorité des produits sur le marché.

Maintenant ce qui a retenu mon attention c'est que la gamme PRONET2R est fabriquée en France.

Alors commençons notre essai, certes, le niveau de saleté en lui-même était affolant ! Si ! Si ! Je ne suis pas de ceux qui prétendent le plus sérieusement du monde que le fait d'accumuler de la saleté au fil des mois permet de protéger les matériaux sous une épaisse couche de crasse.

Il faut simplement avoir un produit entre deux gros lavages, pour un nettoyage fréquent afin de maintenir en l'état les matériaux, en évitant au fil du temps que votre moto ou scooter ne devienne un "R.A.T.S". Honnêtement PRONET2R répond à cela. Les produits rentrent dans les tarifs raisonnables pour un entretien fréquent, sont faciles d'utilisation et pour le nettoyant, il pose effectivement un film protecteur que l'on sent tout simplement en passant son doigt sur les surfaces traitées. Ceci empêche les salissures d'adhérer, empêchant l'attaque du vernis. En clair, c'est AN-TI-RE-DE-PO-SI-TION comme dirait l'autre. A noter que le chiffon microfibres fourni fonctionne très bien, et même mieux que la traditionnelle peau de chamois. Il récupère les résidus du nettoyage, à savoir les restes de " crasse propre " (avec ses petits bras musclés !), et permet de lustrer en un seul geste.

L'eau sur ma bulle est repoussée et glisse grâce à ce film de protection.

Avant Après

Sur les plastiques objectivement très vieux, ils ont pris une belle teinte, comme s'ils avaient été nourris de l'intérieur par le produit, et je n'ai pas frotté fort.

Mention très bien et avec tableau d'honneur pour le nettoyage de la selle, on n'imagine pas tout ce qu'elle peut accumuler au fil des kilomètres, surtout après un an de non nettoyage alors justement qu'on la pense peu exposée, vu qu'on a les fesses dessus !

Passons au nettoyant et dégraissant qui lui reçoit la mention excellent avec carrément les félicitations spéciales du jury (ovation debout, gorge déployée) pour le nettoyage des disques de frein ainsi que des jantes. C'est simple, j'ai rarement vu aussi facile et efficace en la matière, avec un brillant de folie au bout du travail. Pour finir je dirai que le gant microfibres pour les jantes est idéal.

Montesquieu ne disait-il pas que la propreté est l'image de la netteté de l'âme ? Moi je dirai alors : la propreté de sa moto est à l'image de la netteté du pilote et à respecter celle-ci ?

Je préconise un lavage à la main pour le chiffon et le gant microfibres seul (vu qu'en machine il y a des risques de transfert de graisse).

Parlons tarifs des produit testés :
Le nettoyant est vendu 13.50 Euros Le dégraissant pour jantes à 12.90 Euros

Il y a des solutions tout en un aussi sur leur Site comme le pack moto à 39 € ou la mallette PRONET2R à 48 € (j'en veux une pour la Tazminator, si Monsieur Noël me lis ....).

- Récapitulons -

LES  LES 

- Efficace sur la poussière, les graisses.
- Parfait sur les jantes, les disques de frein, les plastiques peints ou non, la selle.
- Assez efficace sur les parties métalliques.
- Dépose de manière certaine un film protecteur.
- Produit " tout-en-un ".
- Produit pas cher dans l'absolu.
- Ne nécessite pas d'eau, utilisable partout.

- Oubliez les projections boueuses épaisses, et restez à l'eau avant pour celle-ci !

- Conclusion -

En conclusion, les produits chacun dans leur domaine sont tout-en-un et s'adapte parfaitement à un usage complémentaire entre chaque gros nettoyage annuel. Quand vous n'avez pas d'eau, ou du temps pour aller aux stations de lavage, ils sont là. Le coût de chaque nettoyage est correct au vu du temps gagné.

Pour en finir, le chiffon de polissage est bien vu aussi. Concernant le gant, coté pile il retire le plus gros, côté face il polishe (bien vu).

Bonjour je réponds à l'offre qui m'est faite de réagir à cet essai.

Très bel article qui résume bien la qualité de nos produits, vraiment du beau travail.

Un test sur un scooter ou il y avait du boulot ! Au moins là on ne triche pas !

Le nettoyage sans rinçage est encore nouveau pour beaucoup de motard et mérite une place. Et quand les motards essayent c'est gagné ! Comme quoi !

Il y a encore du boulot pour nous pour se faire connaître la route est longue mais on reste motivé

A très bientôt n'hésitez pas à venir vers nous : www.pronet2r.com et faire référence à cet essai et nous parler de votre expérience avec nos produits.


Julien Auclair